fbpx

La photo ci-haut, datant de 2015, montre ma chère amie Betty Healey et moi lors de la 11ième fête champêtre pour Rachel’s Kids au Ramada à Cornwall. Je me souviens très bien de ce jour car c’est quand j’ai fait part à Betty de ma décision de réduire les effectifs de mon entreprise, mettant à pied une grande partie de mon équipe.

Ce que vous ne voyez pas vraiment sur cette photo, c’est que je pesais 205 livres, j’avais mal partout et je ne profitais pas de la vie en général. Mon comportement en affaires m’avait rendu malade.

Betty avait eu connaissance de mon éclair de lucidité un mois plus tôt, lorsque je m’avais avoué « Je veux arrêter ». Elle avait écouté, comme le font les bons coachs, et je me souviens qu’elle m’a dit plus tard qu’elle avais douté que j’irais jusqu’au bout! Mais je l’ai fait…

Plus tard cette semaine-là, j’ai annoncé à dix personnes de notre équipe qu’elles étaient mises à pied et que nous fermerions le bureau. Le jour le plus difficile de ma vie professionnelle.

Mais tous ont survécu. J’ai survécu. Je me suis concentrée sur moi. Ma santé, tant physique que mentale. Environ 16 mois plus tard, nous avons vendu le reste de l’entreprise à une employée.

J’avais eu peur ; je pensais qu’un tel changement voudrait dire que j’avais échoué en tant que chef d’entreprise.

Ce ne fut pas un échec. Ce ne fut qu’un contretemps, une pause dans mon parcours qui m’a permis de faire le plein, de recalibrer mon propre GPS interne, afin de pouvoir faire ce que je voulais vraiment faire.

Je vous raconte cela au cas où vous auriez besoin d’un rappel que c’est OK de laisser partir ce qui ne vous sert plus. En 2018, j’ai créé Consoeurs en Affaires comme un forum où nous pouvons parler ouvertement des revers et des leçons apprises. Parce que ces discussions ouvertes et honnêtes nous permettent d’aller de l’avant.

Qu’en penses-tu?

S’il vous plaît partager vos expériences et pensées ci-dessous. Apprenons les uns des autres et célébrons les succès de chacun.

Merci d’avoir lu tout le long!

Signature