fbpx

As-tu parfois l’impression d’être une acrobate de cirque qui fait tourner des assiettes dans les airs ?

C’est épuisant de faire tourner une entreprise; la liste de tâches est infinie 😫 — comptabilité,  marketing, inventaire. Tout en s’occupant de ses enfants ou ses parents, ou des deux. Pas facile ça!

C’est ce que j’ai ressenti autour de la Journée internationale de la femme, ironiquement. Puis mes assiettes se sont effondrées lorsque je suis tombée malade avec covid.

Ce blogue aurait dû être publiée le 13 mars, mais je n’ai pas pu le faire. J’ai dû me concentrer sur ma santé. 

Je raconte cela parce que, pour les femmes, une grande partie des conversations sur l’entreprenariat est gardé comme un secret honteux. On ne parle pas de la dure réalité qu’est de jongler nos activités en affaires et en famille. C’est comme une fausse badge d’honneur.

Et nous sommes censées faire cela alors que les nouvelles de la guerre et de l’effondrement du climat tourbillonnent autour de nous. On pourrait nous pardonner d’aller nous cacher dans un coin et d’abandonner !

Mais nous ne le faisons pas ; nous nous relevons et nous affrontons à nouveau le monde. Est-ce de la résilience ? Peut-être. Lis mon blogue à ce sujet — j’aimerais bein avoir ton avis.

Individuellement, nous n’avons pas toutes les réponses. C’est pour cela qu’il faut se parler. Lorsque je me retrouve avec mes Consœurs en Affaires, personnellement je me sens plus résiliente, mieux équipée pour continuer.

C’est pourquoi j’ajoute des événements à notre calendrier.

Au plaisir de te voir bientôt !

Qu’en pensez-vous?

S’il vous plaît partager vos expériences et pensées ci-dessous. Apprenons les uns des autres et célébrons les succès de chacun.

Merci d’avoir lu tout le long!

Signature